English
Page précédente Haut de page Télécharger cet article ( Format PDF )

Codes d’éthique et autonomie professionnelle en enseignement : les enseignants du Québec devraient-ils adopter un code d’éthique?

Ethical codes and professional autonomy in teaching: should teachers in Quebec adopt a code of ethics?

Marina Schwimmer, Université McGill (Canada)

Bruce Maxwell, Université du Québec à Trois-Rivières (Canada)

doi:10.18162/fp.2016.358

Résumé

Le présent article interroge la valeur de l’adoption d’un code d’éthique professionnelle en enseignement. Après avoir montré en quoi un code d’éthique pourrait être bénéfique pour le milieu enseignant, c’est-à-dire pour fournir un mécanisme de régulation autonome et pour favoriser le développement de l’éthique professionnelle, l’article examine les principaux arguments critiques s’opposant à l’utilisation des codes d’éthique en situation professionnelle, lesquels relèvent tous à leur façon de l’idée que les codes d’éthique ont le défaut de miner l’autonomie du jugement professionnel. Trois arguments allant dans ce sens sont présentés et analysés à la lumière des codes d’éthique canadiens pour les enseignants. L’analyse permet de faire surgir trois conditions à respecter lors de la formulation d’un code d’éthique pour qu’il favorise le jugement autonome et non l’adhésion servile à des normes préétablies : l’ouverture du sens, l’espace de dissidence, le rejet du moralisme

Abstract

General adult education is sought by learners with specific profiles. By documenting the process of success of individuals enrolled in secondary’s 4th and 5th grades, who have followed out of the ordinary school paths, we are now able to understand practices that warrant perseverance and social insertion. By relying on the concept of andragogy, we suggest a methodology dedicated to both practitioners and learners. Our results show life stories of graduates and data on their perceptions of teaching practices and changes in vision of their social inclusion. For practitioners, this research documents the trajectory of their professional practice and their pedagogy.

Mots-clés

Éthique professionnelle, codes d’éthique, conception d’un code d’éthique, enseignants, enseignement

Pour citer cet article

Schwimmer, M. et Maxwell, B. (2016). Codes d’éthique et autonomie professionnelle en enseignement : les enseignants du Québec devraient-ils adopter un code d’éthique? [Ethical codes and professional autonomy in teaching: should teachers in Quebec adopt a code of ethics?]Formation et profession, 24(3) 63-74. http://dx.doi.org/10.18162/fp.2016.358