English
Page précédente Haut de page Télécharger cet article ( Format PDF )

Quand l’habit fait le moine : chercher à convaincre autrui de son efficacité rend-il efficace?

When clothes make the man: Can we convince others that being effective is what counts?

Andreea Capitanescu Benetti, Université de Genève (Suisse)

doi:10.18162/fp.2015.286

Résumé

Au-delà de la recherche d’efficacité des systèmes éducatifs, l’enseignant, comme tout travailleur, est lui-même à la recherche de plus d’efficacité dans l’organisation du travail au quotidien. À partir d’entretiens avec des enseignants de l’école primaire genevoise, nous voudrions comprendre comment l’enseignant se sent plus efficace et quels sont les raisonnements qu’il invoque dans l’organisation du travail scolaire tout en sachant qu’il a plus d’un objectif à atteindre que celui qui est affiché au cœur de sa mission : enseigner et faire apprendre.

Abstract

In addition to seeking to develop more effective teaching practices, teachers, like all workers, seek more efficient ways to organize their day-to-day work. We held interviews with elementary school teachers in Geneva (Switzerland) to explore how teachers improved their efficiency and their justifications for how they organized their work, given the many objectives to be achieved besides the core mission of teaching and learning.

Mots-clés

Travail prescrit, travail réel, travail empêché, auto-efficacité, théorisation ancrée

Pour citer cet article

Capitanescu Benetti, A. (2015). Quand l’habit fait le moine : chercher à convaincre autrui de son efficacité rend-il efficace? Formation et profession, 23(3), 99-111. http://dx.doi.org/10.18162/fp.2015.286